Le Made in France : enjeu de relance économique et industrielle

Mardi 21 juin

La France est la 7ème puissance industrielle mondiale. Ses 235 000 entreprises industrielles représentent 10 % du PIB français et quelque 2,7 millions de salariés directs.

Derrière ces chiffres se cachent de nombreuses filières industrielles, qui font face à des enjeux majeurs : décarbonation, innovation, export, formation et recrutement.

Le plan France Relance 2030 vise 5 secteurs à relocaliser en priorité : santé, électronique, agroalimentaire, intrants pour l’industries, télécommunications-5G.

L’appel à projet « (Re)localisation dans les secteurs critiques » a déjà permis de soutenir 477 projets, dont 311 portés par des PME. A la clé, 50 000 emplois sont créés ou maintenus partout en France (Source : ministère de l’Economie, des Finances et de la Relance, Origine France Garantie et Pro France)
 

Produire en France avec France Relance

Soutenir le développement des entreprises fabriquant en France fait partie des priorités du gouvernement. Une nouvelle étape a été lancée avec le plan « France Relance ». Sur les 100 milliards d’euros de ce plan, près de 35 milliards sont dédiés à l’industrie, l’ambition étant de (re)localiser les maillons manquants des chaînes de production critiques et de prendre un temps d’avance pour favoriser la localisation des activités d’avenir en France. Pour que les TPE/PME s’inscrivent pleinement dans cette relance, le plan leur consacre aussi 40 milliards d’euros pour leur apporter des solutions concrètes qui répondent à leurs défis du quotidien comme la rénovation énergétique, les enjeux de financement ou même la numérisation de leur activité. Baisse des impôts de production, aides à la (re)localisation et à la décarbonation de notre outil industriel : la mobilisation est totale pour faire de la crise une opportunité pour notre industrie et pour le climat.

L’industrie est souvent associée aux usines, aux machines et à la robotisation, mais elle suppose avant tout une grande maîtrise des savoir-faire. La sauvegarde de l’industrie permet également de préserver les emplois dans nos territoires. (Source : www.economie.gouv.fr/fabrique-en-france#)
 

Qu’est-ce que le Made in France / Fabriqué en France ? 

Made in France ou Fabriqué en France, une appellation reconnue et recherchée par les consommateurs. Pourquoi ce regain d’intérêt pour le savoir-faire à la française ?  

Mais d’abord, à quoi correspond l’appellation Made in France / fabriqué en France ? Pour le CEDEF (Centre de Documentation Economie Finances), le « Made in France est : un marquage d’origine que les entreprises peuvent indiquer sur leurs marchandises. Cette indication est facultative : aucune disposition ne prévoit l’obligation d’apposer un marquage d’origine, sauf pour certains produits agricoles ou alimentaires dans le cadre des réglementations sanitaires. Cependant, si le fabricant décide d’indiquer sur son produit une mention d’origine, celle-ci devra se conformer aux règles d’origine non préférentielle mises en place par les services douaniers conformément à la réglementation européenne.  

Pour se voir décerner cette mention, il faut que la dernière transformation substantielle d’un produit fabriqué ait lieu en France.  

Quels sont les atouts du Made in France / fabriqué en France ? Décryptages en 3 points gagnants.  

MADE IN FRANCE / FABRIQUÉ EN FRANCE = RELANCER l’ÉCONOMIE : Voilà l’une des premières raisons qui poussent les consommateurs à se tourner vers le Made in France / fabriqué en France. Un patriotisme économique destiné à dynamiser l’industrie française face à la mondialisation. Le Made in France s’oppose donc au Made in China.  

Les Français ont décidé de changer leurs habitudes. Ils cherchent à connaître en détail ce qu’ils achètent et à consommer local. Grâce au Made in France / fabriqué en France, on met en valeur chaque protagoniste de la chaîne de fabrication : de l’agriculteur à l’artisan, de l’ouvrier à la logistique.  

MADE IN FRANCE / FABRIQUÉ EN FRANCE = L’ÉCOLOGIE : Consommer français, c’est aussi bon pour la planète. Un client achète des produits fabriqués près de chez lui pour limiter les importations. Il veut réduire ainsi l’empreinte écologique. Préférer le Made in France est donc une réponse face à un véritable enjeu : la préservation de notre planète.  

MADE IN FRANCE / FABRIQUÉ EN FRANCE = GAGE DE QUALITÉ : Le savoir-faire à la française est très recherché dans le monde entier. Le Made in France est donc synonyme de qualité voire d’excellence.  

Des entreprises portent le fleuron Made in France / fabriqué en France avec fierté comme Le Slip Français. Des vêtements de qualité pour hommes et femmes exclusivement français, de la fabrication à la vente, en passant par les matières premières. Le Slip Français « chine » le meilleur de l’artisanat dans tous les recoins de France.  

La marque Chauffeur Privé, désormais appelée Freenow, joue sur le même tempo. Elle se présente comme une « alternative novatrice et made in France au transport de personnes et aux Taxis ». Freenow a compris que Le Made in France est un slogan fédérateur. Cela rassure le client.  

Deezer, ça sonne anglais mais c’est français, revendique aussi, avec cette phrase d’accroche, ses origines françaises. Deezer, une marque connue dans le monde entier.  

L’émergence des starts up favorise le Made in France / fabriqué en France. Pour preuve, la création d’une rue éphémère à Paris La rue Made in France dans le quartier du Marais, rue de Vertbois, pour célébrer l’artisanat français. 
 

Savoir-faire français et innovation, moteur du rayonnement de l’industrie française à l’international

Toiles de Mayenne sont labellisées Entreprises du Patrimoine Vivant. Une distinction qui, si elle ne parle pas forcément aux consommateurs, atteste d’un savoir-faire artisanal et industriel d’excellence auprès des professionnels français et étrangers.

Les compétences traditionnelles Made in France / fabriqué en France ont leur rôle à jouer dans le rayonnement de l’industrie française, et a fortiori, dans la force de son potentiel d’export.

« Aujourd’hui, je considère qu’on ne peut pas faire du haut de gamme en sous-traitant un peu partout ». Pour Jérôme Couasnon, le Made in France / fabriqué en France a certes des enjeux économiques locaux et nationaux, mais il est également gage de qualité. Et avec le « retour » du fabriqué en France, c’est aussi l’enjeu de la préservation de ces savoir-faire qui est questionné. Ici encore, il est question de cercle vertueux. Et si les compétences artisanales propres à l’Hexagone font la richesse de sa réputation, sa belle attractivité industrielle tient aussi dans sa capacité à mêler ces savoir-faire et l’innovation.

D’après les chiffres du baromètre annuel EY, la France s’est classée pour la première fois en tête des pays d’accueil des investissements étrangers en Europe en 2019. Une position qui tient à de multiples critères clés (infrastructures de transport et de communication, coût du travail, qualité de vie, éducation et capital humain…), dont celui de la recherche et de l’innovation, pour lequel la France n’est pas en reste.

Selon le baromètre Business France réalisé par Kantar Public, pour 69 % des dirigeants étrangers interrogés, l’innovation et la R&D sont des atouts majeurs de l’attractivité de la France par rapport aux autres pays européens. Il existerait donc, aussi, une capacité d’innovation Made in France / fabriqué en France, qui ne cesse de croître avec l’ambition des différents acteurs de bâtir l’Industrie du Futur. A l’instar des savoir-faire, maintenir cette tendance sur le territoire français est un objectif.

« L’innovation nait souvent d’une problématique industrielle à laquelle on voulait trouver une solution. Si l’on délocalise, on délocalise avec elle les aptitudes françaises en termes de R&D », résume Fabienne Delahaye. Une logique bien perçue par le groupe textile Chamatex, qui s’est récemment lancé dans un projet de grande ampleur : produire des chaussures de sport 100% françaises, alors même que le marché est aujourd’hui largement monopolisé par le continent asiatique. Pour mener à bien sa mission, Gilles Réguillon, CEO, a décidé de construire une usine 4.0 et de miser, entre autres, sur l’automatisation et la force de ses équipes R&D. Innover pour fabriquer en France, fabriquer en France pour innover.

Parce que ces initiatives doivent se multiplier et qu’il convient aujourd’hui de répondre aux enjeux de souveraineté et de décarbonation mis en lumière par la crise sanitaire, le Gouvernement a consacré une partie des 100 milliards d’euros débloqués dans le cadre de France Relance à la relocalisation.

Aujourd’hui, 680 millions d’euros ont déjà été alloués aux projets de relocalisation d’entreprises françaises, toutes œuvrant dans des domaines d’avenir ou liées aux questions d’indépendance : la santé, l’agroalimentaire, l’électronique, les matières premières et la 5G.

(Source : www.lafrenchfab.fr)
 

Les chiffres

Pour 90% des Français, Le Made in France / fabriqué en France, est synonyme de la sauvegarde des emplois, du soutien à l’économie nationale, de la recherche de la qualité et de la sécurité d’usage, du respect des normes sociales, de la minimisation de l’impact environnemental ou de la proximité et du savoir-faire industriel attaché à un terroir.

 

86%

des Français font attention à la provenance des produits que vous achetez (alimentaire ou non)

79%

des Français font attention aux conditions de fabrication d’un produit

79%

des Français font attention à la réputation des marques

72%

des Français se déclarent prêts à payer plus cher pour acheter Français. IFOP Pour ATOL, janvier 2013

63%

des Français ont changé leurs habitudes en consommant du Made in France / fabriqué en France

90%

des Français souhaitent que l’étiquetage devienne obligatoire. (Source : réalisé sur un panel de 1014 personnes s’attachant à consommer made in France au quotidien. Avril 2016 enquête réalisée par la FIMIF, Fédération Indépendante du Made in France. www.fimif.fr)


21/06/2022

NOS SALONS

SEPEM

EST

COLMAR

04 / 05 / 06
JUIN 2024

SEPEM

SUD-OUEST

TOULOUSE

24 / 25 / 26
SEPTEMBRE 2024

SEPEM

CENTRE-EST

GRENOBLE

19 / 20 / 21
NOVEMBRE 2024

SEPEM

NORD

DOUAI

28 / 29 / 30
JANVIER 2025

SEPEM

SUD-EST

MARTIGUES

03 / 04 / 05
JUIN 2025

SEPEM

CENTRE-OUEST

ANGERS

07 / 08 / 09
OCTOBRE 2025

SEPEM

NORD-OUEST

ROUEN

27 / 28 / 29
JANVIER 2026

YouTube

Voir le replay des conférences 2022 sur notre chaîne Youtube

▶ REPLAY